Agenda Carte interactive Météo
  • FR

    Roc de Charbonnière

    ❮ Retour

    Roc de Charbonnière

    Val-d'Arc

    La Maison de Savoie a écrit les premières pages de son histoire, dans un château, sis sur le Roc de Charbonnières, dès l’an 1000, avec le comte Humbert 1er aux Blanches Mains. Ce rocher que l’on appelle Roc se situe à l’entrée de la vallée de la Maurienne. Il barre la Porte de Maurienne et domine de 80m la commune d’Aiguebelle, blottie à ses pieds.
    Côté Est, autrefois l’Arc divaguait jusqu’à ses pieds et rendait impossible le cheminement le long de la rivière. Côté Ouest, la route dite du Mont Cenis cheminait difficilement dans une brèche entre 2 rochers à la sortie d’Aiguebelle en direction des villages des Hurtières.
    A l’origine contre le Roc, il existait une tourbière, qui a été dallée au Moyen-Age. Ce vivier servait de réserve à poissons pour nourrir les occupants du château : les Comtes de Savoie, leurs hôtes, des hommes en armes et les manants qui s’occupaient de l’intendance. Au fil des siècles il s’est appelé le Lac de Charbonnières. La petite église paroissiale, collée au bas du rocher est partie en fumée lors de l’incendie de la ville, fin XVIe siècle, sous les ordres de Lesdiguières, commandant des Armées du roi de France Henri IV. « Ce château bâti, au sommet d'un rocher inaccessible de toutes parts excepté par un sentier étroit qui conduit à la Porterie » est ainsi qualifié par Henri IV, lors du siège en 1600.
    D’abord ébranlé pendant les occupations par les armées royales françaises de François 1er et Henri IV, il est reconstruit par les Savoyards. Il est définitivement passé à l’état de ruines au XVIIIe siècle, à cause des envahisseurs espagnols. Jadis, ses flancs dénudés le faisaient remarquer de loin. La vue sur tous les côtés de la vallée sur sa position dominante permet d’imaginer l’impression de puissance et d’inaccessibilité que présentait le siège du «portier des alpes ».
    Actuellement, un chemin boisé et aménagé permet d’accéder au sommet en une quinzaine de minutes. Une citerne, un mur de clôture et quelques murets, nous laissent deviner la taille et la puissance de ce site imposant qui a vu passer les Romains, les Allobroges, Humbert 1er aux Blanches Mains et a été le berceau de naissance de deux comtes importants dans la lignée des Savoie : Thomas 1er et Philippe 1er.

    Périodes d'ouverture

    Toute l'année, tous les jours.

    Plus d'inspiration
    Translate »